Contactez-nous

« C’est au niveau local que les décisions les plus efficaces pourront le plus souvent être prises » – 3 questions à Anne Aguilera, Chercheuse au Laboratoire Ville Mobilité & Transports (LVMT)

20 Nov 2020

Les Clés de la Mobilité donnent la parole à ceux dont l’action et l’expertise façonnent notre mobilité, aujourd’hui et pour demain. Anne Aguilera, Chercheuse au Laboratoire Ville Mobilité & Transport (LVMT), distingue clairement les enjeux de mobilité des espaces urbains de ceux des espaces périurbains et ruraux : réguler et fluidifier d’un côté, développer et connecter de l’autre. La décarbonisation des déplacements passe par le franchissement d’un cap dans la cohérence des politiques publiques.


Comment pourrions-nous repenser la mobilité ? Et dans quel but ?

Paradoxalement, avant de repenser la mobilité… il s’agirait de l’étudier ! La dernière grande étude nationale sur les déplacements date de 2008 ! De leur côté, les collectivités mènent des études certes régulières sur la mobilité de leurs administrés, mais trop disparates en termes de méthode, de champ d’application, etc. Ces données sont pourtant essentielles à des politiques publiques efficaces de transport et de mobilité. Récemment, le Forum des Vies Mobiles a réalisé une enquête “Mobilités et Modes de vie” qui propose une méthodologie de recueil différente et je crois mieux adaptée aux pratiques actuelles : elle se base sur deux semaines d’observation et non plus un seul jour, comme c’est le cas dans les enquêtes nationales, et sans dissocier entre déplacements de courte et de longue portée.

À partir des différentes données dont nous disposons, nous identifions une forte césure entre les espaces urbains et les espaces périurbains et ruraux. Les comportements des habitants y sont aussi différents que leurs besoins : si l’on se fixe comme objectifs la réduction de l’impact environnemental des transports et une meilleure qualité de vie, alors les réponses publiques et privées doivent être adaptées à cette dualité.

En quoi consiste cette césure entre l’espace urbain et les espaces périurbains et ruraux ?

Dans les grandes villes, il s’agit avant tout de réguler et fluidifier la mobilité, alors que les zones périurbaines et rurales partagent un besoin urgent de développement et de connexion de nouvelles solutions en matière de transport mais aussi d’aménagement. En effet, les grandes villes ont globalement engagé la décarbonisation des déplacements des habitants, c’est-à-dire la réduction de leur dépendance à des énergies fossiles émettrices de CO2. Les solutions de mobilité à leur disposition se multiplient et les réseaux de transports en commun sont développés. Les principaux défis pour ces zones urbaines consistent donc désormais à réguler trottinettes, vélos en libre-service et autres VTC, et à décongestionner les transports en commun, tout en continuant à réduire la place de la voiture. En somme, la réduction massive de l’usage du véhicule individuel thermique dans les grandes villes est à portée de main. Toutefois, ces villes doivent aussi veiller à leur accessibilité, notamment pour les personnes qui y travaillent mais n’y habitent pas, notamment à cause des prix trop élevés des loyers.

À l’inverse, dans les zones périurbaines et rurales, la dépendance au véhicule individuel est encore trop forte. La voiture peut y être nécessaire à plus de 90% des déplacements, et la réflexion sur la mobilité doit donc y être complètement différente. Dans les zones périurbaines et rurales, le défi consiste à diminuer le besoin de multi-motorisation (le fait d’avoir plusieurs véhicules) en favorisant les déplacements de courte et moyenne portées, pouvant souvent être réalisés à pied ou à vélo, et en développant de nouvelles solutions de transport souples voire à la demande, par exemple pour aller au travail.

Quels devraient donc être les principaux axes des politiques de transport pour développer une mobilité plus accessible, durable et efficace sur tout le territoire ? 

À cette fin, il faut dépasser le seul cadre des politiques des transports et considérer aussi les enjeux d’aménagement aux différentes échelles spatiales.

Un défi majeur concerne l’organisation économique des territoires : la multi-polarisation des bassins d’emploi et la concentration des services publics éloigne de plus en plus de citoyens de ce dont ils ont besoin pour vivre. Les citoyens ont de plus en plus besoin de se déplacer ! S’il est indispensable de continuer à aménager nos infrastructures, en particulier pour favoriser la marche, le vélo et les mobilités partagées, sans réflexion sur le maillage territorial par les décideurs publics, sans coopération avec les entreprises pour rapprocher les bassins d’emploi des citoyens, ou encore inciter à la consommation locale, les efforts en faveur d’une mobilité plus accessible, durable et efficace seront vains…

Le défi de la décarbonisation et de la fluidification des déplacements pose donc le défi de la cohérence entre les différentes politiques publiques, entre le public et le privé, entre le national et le local, etc. À ce titre, c’est au niveau local que les décisions les plus efficaces pourront le plus souvent être prises : je pense en particulier à des concertations entre les entreprises de chaque bassin d’emploi et les collectivités pour organiser des réseaux de transport adaptés et flexibles, par exemple.

À PROPOS D’ANNE AGUILERA

Anne Aguilera est Chercheuse au LVMT, avec pour principaux axes de recherche les pratiques de mobilité et imaginaires urbains, ainsi que les territoires et acteurs de la mobilité. Anne Aguilera est aussi Directrice Adjointe du Département Aménagement, Mobilité, Environnement à l’Université Gustave Eiffel (Marnes-la-Vallée).

À PROPOS DU LVMT

Le Laboratoire Ville Mobilité & Transports (LVMT) est un laboratoire pluridisciplinaire : il est une unité mixte de recherche entre l’École des Ponts ParisTech et l’Université Gustave Eiffel (Marnes-la-Vallée). Le LVMT traite de grandes questions de société sur la ville, la mobilité et les transports. Pour plus d’information, vous pouvez visiter le site internet https://www.lvmt.fr/.